Une nouvelle abeille sauvage des Alpes, espèce de l’année de la Société suisse de Systématique

Bien qu’une grande partie de la biodiversité encore à découvrir se cache sous les tropiques, on continue toutefois de décrire de nouvelles espèces en Europe. C’est le cas d’Andrena amieti, l’espèce choisie comme emblème par la Société suisse de Systématique en 2020.

Andrena amieti
Image : S. Giriens, www.swisswildbees.ch

Cette abeille sauvage, décrite en 2019 par Christophe Praz de l’Université de Neuchâtel et ses collègues de Zurich et de France, appartient au grand groupe des Andrènes, ou abeilles des sables, qui comprend plus de 1300 espèces. Andrena amieti est une abeille d’altitude répartie sur tout l’arc alpin, en Suisse, Allemagne, Autriche, France et Italie. Les adultes sont actifs du début du printemps à l’automne, avec deux générations qui se succèdent. De manière surprenante, cette espèce est largement distribuée et commune dans les Alpes. Comment a-t-elle pu passer inaperçue malgré plus de 100 ans de travail systématique sur les abeilles d’Europe centrale ? La réponse vient probablement du fait que cette espèce peut être considérée comme « cryptique » : seuls la combinaison entre les outils génétiques et l’étude morphologique a permis d’y voir plus clair. « Andrena amieti n’est que le sommet de l’iceberg » conclut Christophe Praz, et au moins 5 espèces nouvelles seraient encore à décrire dans ce groupe dans le reste de l’Europe. A l’heure où pesticides et régression des habitats menacent non seulement de nombreuses abeilles sauvages, mais également tous les insectes, la Société suisse de Systématique s’associe aux découvreurs de cette espèce pour dire que l’étude taxonomique de notre faune mériterait plus de moyen.

Catégories

  • Systématique/Classification (Biologie)
  • Taxonomie

Contact

Dr Alice Cibois
Muséum d'histoire naturelle de la ville de Genève (Muséum d'histoire naturelle (GE))
route de Malagnou 1
1208 Genève

+41 22 418 63 02
E-mail